Mes poussins

Publié le par n@! - maman poule







POUSSINS MÂLES BROYES VIVANTS, L'ELEVEUR NE GARDE QUE LES FUTURES POULES PONDEUSES.
LES "SURVIVANTES" SE FONT COUPER LE BEC AFIN QU'ELLES NE SE BOUFFENT PAS ENTRE ELLES UNE FOIS ENTASSEES LES UNES SUR LES AUTRES DANS DES CAGES DE FER.

CERTAINS FINISSENT DE CREVER AU MILIEU DES CADAVRES QUI DEBORDENT DES SACS POUBELLE

ET VOICI CE QUI ARRIVE A CELLES QUI ONT EU LA "CHANCE" DE VIVRE QUELQUES MOIS DE PLUS.


Mon pull pour sauver une poule, fait avec amour pour mon petit poussin!->








Pour les canards c'est les filles qui finissent écrasées, les autres ont droit à un tube enfoncé dans la gorge, mais on en reparlera à Noël...


Publié dans Bionat

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Riff 15/07/2009 23:02

purée j'hallucine... bon, merci pour l'info...

Koulou 12/07/2009 01:15

L'industrialisation de l'élevage nosu à mené à considérer le vivant comme une matière première inerte. De plus celà nous a habitué à avoir à disposition toutes sortes de viandes en quantité abondante et à bas prix. J'aimerais qu'on revienne à un rapport à l'animal respectueux mais celà entrainerait une diminution importante de la production et du prix au kilo. Si bien que la viande (mais aussi les oeufs et les produits laitiers) resterait un aliment occasionnel et festif. Pour ma part, je suis partant pour un tel modèle. Hélas je ne crois pas que je verrai a de mon vivant. En attendant,  j'avoue que je me laisse tenté par la profusion de l'offre et que j'en mange plus que je n'en mangerai alors.